Français

Par expérience il joue aussi bien le baroque basso-continuo que du jazz, Anthony Romaniuk adore de transformer la musique au temps présent par l’improvisation des concertos cadenzas ou préludes et interludes en récitals solo. Il a collaboré avec la violiniste Patricia Kopatchinskaja, le celliste Pieter Wispelwey, Vox Luminis, le Australian Chamber Orchestra, le Stuttgart Kammerorchester ainsi que le Australian String Quartet; et a donné des récitals au Kunsthistorisches Museum (Vienna), le Concertgebouw à Bruges, Restoration House (Rochester, UK) et LACMA (Los Angeles).

Gradué du Manhattan School of Music et des conservatoires à Den Haag et Amsterdam, Romaniuk continue à travailler étroitement avec la pédagogue renommée Sally Sargent. Ses distinctions incluent le First Prize au 2011 Westfield International Fortepiano Competition (USA) et lauréat au 2010 Musica Antiqua Competition à Bruges. 

Né en Australie, il réside en Belgique et est membre de la faculté du Conservatoire royal de Bruxelles. Sommets pour sa saison de 2015/16 incluent les récitals solo (incl. New York, Melbourne et Florence), les performances solo avec la violiniste Patricia Kopatchinskaja au Luxembourg et à Gstaad, une résidence au BAM Next Wave à Brooklyn, et des enregistrements, y inclus un disque de récital Schubert (Paladino Music, Vienna) et contribution au Kopatchinskaja “Take Two” (Alpha).

Comments are closed.